Gameloft tourne le dos à Android

Les martiens d’Android seraient-ils de mauvais joueurs ? C’est en tout cas ce que sous-entend la société franco-canadienne Gameloft, spécialisée dans le développement de vidéo téléchargeables. Jeudi dernier à Barcelone, à l’occasion de la conférence TMT de Morgan Stanley, le directeur financier de Alexandre de a déclaré que sa société et d’autres concepteurs allaient diminuer la production de jeux destinés à la plateforme Android. « Nous avons réduit significativement notre investissement dans la plate-forme Android, tout comme… beaucoup d’autres« .

gameloft_quadri_fondnoir

Les raisons évoquées ? Le chiffre d’affaire lié à ce marché ne serait pas concluant, à l’instar de l’ qui représenterait 13% de leur chiffre d’affaire au dernier trimestre relevé. « Nous vendons 400 fois plus de jeux sur iPhone que sur Android« .

Sur la Toile, les avis fusent. Certains se demandent si cette annonce officielle – alors que Motorola et Sony Ericsson viennent d’adopter Android pour leurs nouveaux smartphones – ne serait pas un coup pour attirer l’attention de Google. A l’heure actuelle, les joueurs sous Android ont 24h de rétractation suite à l’achat d’un jeu (soit environ 10h de jouabilité), Gameloft espère peut-être revoir les règles du jeu avec Google. D’autres misent sur un coup de bluff, les prévisions d’Android le mettant grand gagnant de son secteur sur les prochaines années.

spider-man-gameloft

D’après le Gartner Group, Android pourrait représenter 14,5% des parts sur le marché mondial des smartphones d’ici 2012, contre 2% en 2009. De quoi tenter des négociations avec Google pour se faire une place en or…

Source : Reuters

Note
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>