Monétisation sur smartphones : Google va introduire le coût par appel

Une information quelque peu technique mais au combien stratégique. aurait trouvé un nouveau moyen de monétiser la sur smartphones : vendre des espaces publicitaires en fonction du nombre d’appels des utilisateurs de téléphones vers les annonceurs en question.

pub_mobile

L’information vient du site anglophone Search Engine Land. Google a donc annoncé ce mois-ci à ses annonceurs Adwords que (soyez indulgent pour la traduction non Google) :

« votre numéro de professionnel s’affichera à côté des publicités qui apparaissent sur les appareils téléphones haut-de-gamme (ou de dernière génération). Les utilisateurs auront la possibilité de cliquer pour vous appeler, tout aussi facilement qu’ils cliquent pour visiter votre site Internet. »

Google, jamais en mal d’imagination pour facturer de la publicité, va donc permettre aux utilisateurs de smartphones d’appeler directement le numéro de l’annonceur. Imaginez : vous naviguez tranquillement sur Internet depuis votre mobile. Ou bien, vous utilisez votre application préférée (par exemple l’appli du Parisien ou du Monde). Vous voyez une publicité pour des gants. Eh bien, un numéro de téléphone apparaîtra avec la pub. Et si vous cliquez dessus, vous appellerez directement le service de vente de l’entreprise :

« Allo ?

-Oui Allo, je voudrais acheter les gants que j’ai vu sur votre annonce.

-Très bon choix. Vous payez comment ? »

Et imaginez ce que cela pourrait donner dans quelques années avec la géolocalisation. Vous pourriez être redirigé vers le numéro de téléphone de la boutique la plus proche de l’endroit où vous vous trouvez. Encore balbutiante, la publicité sur téléphone pourrait se développer ainsi beaucoup plus rapidement (pour notre bonheur?). Et on se doute bien que ce genre de services sera certainement bien plus performant pour les téléphones tournant sous .

Pour ceux que la question intéresse, il faut savoir que, généralement, une entreprise paie sa campagne publicitaire Google Adwords en fonction du nombre de personnes qui ont vu la publicité s’afficher (coût pour mille ou CPM), en fonction du nombre d’internautes qui ont cliqué sur l’annonce (coût par clic, ou CPC) ou encore en fonction du nombre d’internautes qui, après avoir cliqué sur l’annonce en question, achètent par exemple quelque chose sur le site de l’annonceur ou remplissent un formulaire d’inscription (coût par action, ou CPA).

Note
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>