DrunkBlocker

Notez cette application !

Note des internautes

Note généralePas de vote
GraphismePas de vote
Prise en mainPas de vote
FonctionnalitésPas de vote
FiabilitéPas de vote

Note de la rédaction

Note générale55555
Graphisme22222
Prise en main44444
Fonctionnalités44444
Fiabilité55555

Qui n’a jamais envoyé un sms ou passé un coup de fil lors d’une soirée bien arrosée ? Le résultat n’est en général pas fameux… et les bourdes nombreuses ! Les développeurs Android, jamais à court d’idées, ont trouvé la solution en l’application DrunkBlocker : une fois activé et configuré, il vous sera impossible d’appeler certaines personnes de votre répertoire pour une période définie.

drunk0

Trois étapes suffiront à vous éviter d’expliquer à votre meilleur(e) ami(e) pourquoi lorsque vous l’avez appelé pour décommander au dernier moment votre soirée cinéma ukrainien, une foule en délire criait derrière vous. Bon, j’ai pas trouvé mieux pour l’exemple, mais je pense que tout le monde aura compris le principe.

drunk1drunk2

Donc 1ère étape : « Set time-period ». Depuis cet onglet, vous allez définir l’amplitude horaire de votre blocage. Par exemple du samedi 20h au dimanche 8h. Pas besoin de valider, appuyez juste sur « Back » pour revenir au menu.

drunk3drunk4

2e étape : « Block list ». C’est ici que vous allez choisir les contacts de votre répertoire à bloquer lors de la période que vous avez défini au préalable. Pour sélectionner le ou les contacts interdits, touchez la case grise à gauche du nom. Des petites bouteilles de bière barrées apparaîtront pour confirmer la sélection. En appuyant sur la touche menu, vous pouvez tout aussi bien cocher ou décocher tous les contacts.

drunk5drunk6

Lors de la première utilisation, définissez les options de DrunkBlocker, particulièrement celle nommée « Sober Test ». Cette option vous permet de couper l’application à la condition de passer avec succès un test de sobriété. Le niveau va de Easy (facile) à Expert. Un conseil : même totalement sobre, certaines questions sont quasi-infaisables donc préférez tout de même désactiver cette étape en sélectionnant « No Test ».

drunk7drunk8

3e et dernière étape : « Start the party !! ». Tout est prêt, ne reste plus qu’à prendre votre courage à deux main et valider vos blocages en cliquant sur l’onglet « Start the party !! ». Vous ne pourrez alors plus contacter les personnes choisies, DrunkBlocker tournant en tâche de fond.
Ci-dessus, un exemple en image de ce que donne un appel passé à un contact « interdit » lors d’une période bannie. Si l’appel est vital, ouvrez l’application et passez le test pour pouvoir appeler.

drunk10drunk11

Les tests de sobriété sont aléatoires, en voici deux exemples ci-dessus. Si vous ne trouvez pas la solution, vous pouvez toujours lancer un nouveau test.

L’application DrunkBlocker n’est évident pas uniquement destiné aux alcooliques bavards, mais peut très bien convenir aux incurables romantiques qui s’accrochent aux ex – ou à l’inverse à ceux et celles qui assomment de coups de fil leur amour naissant (ou à naître).

Drunkblocker-logo

Développeur : Oscar Andersson

Site développeur

Mail : drunkblockerapp @ gmail.com

Version : 1.5.1

Taille : 191 Ko

Prix : Gratuit

Télécharger la version gratuite


Les + : fiable, tourne en tâche de fond

Les – : on ne peut pas rentrer manuellement un contact, ne prend pas en charge les sms

Note

One Response to DrunkBlocker

  1. Pingback: fatiha1

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Pour noter une application, cliquez sur les étoiles à droite,
laissez un commentaire puis validez.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Note générale
Graphisme
Prise en main
Fonctionnalités
Fiabilité