Les utilisateurs ont du mal à changer de smartphone

Les détenteurs de n’aiment pas trop changer leurs habitudes ni leur téléphone, d’après les résultats d’une récente étude de la société internationale d’étude de marchés Gfk. En France, comme dans le reste du monde, les trois principales barrières au changement pour les utilisateurs sont liées au fait de « changer leur système actuel (fonctions et applications utilisées) », de « devoir apprendre à utiliser un nouveau type de  », et d’avoir « à transférer tout son contenu multimédia (musique, vidéo, livres, applications) de l’ancien au nouveau  ».

La principale information révélée par cette enquête, c’est que l’expérience utilisateur avec tel ou tel (système d’exploitation) prime sur la marque ou le prix du téléphone. En effet, à part en Allemagne, ces deux facteurs sont relégués en quatrième et cinquième position dans les freins au changement de téléphone.

Il ressort également de cette enquête que la fidélisation à un OS augmente avec le nombre d’applications utilisées. Environ 55% des utilisateurs qui se servent régulièrement de 4 applications ou moins se disent fidèles à leur smartphone, alors que cette proportion atteint près de 75% chez les utilisateurs de 9 applications ou plus.

Pour François-René Crocquet, directeur d’étude à Gfk France, l’explication de ces résultats est simple : « on ne change pas ce qui marche ». « Les utilisateurs satisfaits de leur smartphone actuel sont (donc) rarement tentés d’essayer une nouvelle plateforme, et plus ils utilisent les services de leur , plus ils sont fidèles à la marque », décrypte l’analyste.

Au premier rang de ce qui constitue l’écosystème digital, on retrouve la facilité d’utilisation, l’intégration des fonctions et l’accès au contenu. Ainsi, comme le commente François-René Crocquet : « Les fabricants de smartphones à même d’offrir une expérience utilisateur harmonieuse augmenteront significativement la fidélité de leurs clients. Ces derniers seront alors moins tentés de changer de système d’exploitation, et ce, d’autant moins s’ils sont également utilisateurs de tablettes ».

« Sur un marché bataillé, les entreprises qui investissent dans l’amélioration de l’expérience utilisateur obtiendront les meilleurs résultats. Les entreprises qui dominent le marché et qui inventent une expérience utilisateur hors du commun sont potentiellement dans la position la plus forte, et seront les plus difficiles à concurrencer », ajoute-t-il.

Dans une précédente étude de Gfk traitant également du renouvellement de smartphone (Novembre 2011), c’est Apple et son iOS qui sort champion avec 84% des utilisateurs qui rachèteront un mobile frappé du logo de la marque à la pomme contre 60% chez les utilisateurs Android et 48% pour Blackberry.

Note

One Response to Les utilisateurs ont du mal à changer de smartphone

  1. Pingback: Les barrières au changement de smartphone « Le Blog de Burusama

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>