Face à Instagram, Google sort l’artillerie Snapseed

L’avenir des réseaux sociaux se jouerait-il sur la et le partage de photographies ? Après le rachat en avril d’Instagram par Facebook et son arrivée sur Android, c’est au tour de Google de répliquer en dégainant son arme ultime dans ce domaine : Snapseed.

En septembre dernier, Google avait en effet acquis le développeur Nik Software, à l’origine de l’application Snapseed sur iOS. Google a annoncé sur l’un de ses blogs officiels jeudi 6 décembre qu’il rendait la version iPad et iPhone gratuite (alors qu’elle coûtait 4,99 dollars jusqu’ici) mais, surtout, qu’il sortait une version Android sur le Market (là aussi gratuite).

Meilleure application pour mobile de 2012 (TIPA) et application iPad de l’année 2011, Snapseed permet, à l’instar d’Instagram, de retoucher les photos prises par votre terminal mobile et de leur appliquer des filtres spéciaux. Vous pouvez ainsi rapidement donner une touche « rétro » à vos prises de vue ou les passer en noir et blanc.

Parmi les options de base proposées :

  • la correction automatique ou manuelle de la couleur et de l’exposition de vos photos
  • la rotation à 90° de vos captures
  • ou encore leur recadrage

Enfin, Google + est désormais parfaitement intégré à cette nouvelle mouture de Snapseed. La firme de Mountain View espère ainsi développer la communauté d’utilisateurs de son , qui revendique aujourd’hui 135 millions de comptes actifs.

Télécharger Snapseed sur le Google Play ici.

Note

One Response to Face à Instagram, Google sort l’artillerie Snapseed

  1. Pingback: Les 30 meilleures applications Android de 2012 | Les Applications Android

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>