Les nouveaux développeurs ont bien du mal à percer sur le Market

Sur le top 250 des développeurs du aux Etats-Unis, 3% seulement sont de nouveaux éditeurs, selon le dernier rapport de publié jeudi 21 février.

iOS-Android-revenus-applis-janvier2013-Distimo

Qu’il est dur pour les nouveaux développeurs de se faire une place au soleil sur le Market. Il faut dire qu’il devient de plus en plus difficile de se démarquer, alors que le nombre de programmes disponibles sur le Play Store croît de façon exponentielle (la barre des 800.000 applis aurait déjà été franchie selon The Sociable).

Spécialiste de l’analyse du marché des applications mobiles, Distimo revient dans sa dernière enquête sur l’accueil reçu par les nouvelles applis disponibles sur Android et sur les éditeurs qui tentent de se faire connaître. Résultat: parmi les 250 plus importants développeurs des quatre derniers mois, une très faible partie d’entre eux étaient nouveaux. 3% plus précisément sur le Market américain de Google, contre 2% sur l’App Store d’Apple.

Au niveau des revenus, c’est encore pire. Les derniers arrivés sur le marché ne récoltent que les miettes : 1,2% des recettes générées par les applis sur le Play Store aux Etats-Unis sur la même période (0,25% pour les nouveaux développeurs ).

Les valeurs sûres privilégiées

Les utilisateurs de smartphone seraient-ils réticents à la nouveauté ? En fait, ils semblent plutôt faire avant tout confiance aux valeurs sûres, que ce soit au niveau des applis ou des développeurs. Une hypothèse confirmée par un élément: les nouvelles applis (publiées ou non par de nouveaux éditeurs) se partagent près de 17% des revenus du top 300 des applis sur le Market Android américain. Soit plus de 14 fois la part des revenus qui revient aux nouveaux développeurs. Ce qui tend à démontrer que les nouveautés, quand elles proviennent d’éditeurs connus, parviennent à devenir rentables.

Distimo revient également sur la différence toujours très importante entre les revenus générés par les applis sur iPhone/iPad et sur les terminaux Android. Entre août dernier et janvier, les revenus quotidiens générés par les applis sur Android ont progressé de près de 107%, contre une hausse de 52% pour les applis de l’App Store d’Apple (cf. graphique ci-dessus). L’écosystème Android rattrape donc celui d’iOS, même si la boutique de programmes d’Apple reste beaucoup plus rentable que celle de son concurrent. Apple avait indiqué récemment que près de 7 milliards de dollars avaient été versés aux développeurs depuis les débuts d’iOS.

Note

3 Responses to Les nouveaux développeurs ont bien du mal à percer sur le Market

  1. 7 milliards de dollars reversé aux DEVS, mais combien dans la poche d’Apple ^^

  2. AlainB dit :Bonjour,j ai la version S8530XXKL6/S8530XDKL6 (firmware du tertoiul) ,mais sur KIES le message est: votre pc3a9riphc3a9rique ne prend pas en charge la mise c3a0 niveau du logiciel via KIES.Que dois je faire?Bonne journc3a9e.

  3. Je veux faire un conte ici

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>