Actu

Les anti-virus sur Android : une arnaque ?

Alors que le nombre de logiciels malveillants explose sur Android, vous êtes nombreux à vous interroger sur la sécurité de votre cher portable. Dans une étude rendue publique le 10 novembre dernier, la société allemande AV-Test a mené des tests comparatifs sur 7 applications anti-virus gratuites sur Android parmi les plus populaires. Et les résultats sont accablants pour les développeurs : la plupart d’entre elles ne servent à rien ou presque.

La meilleure appli gratuite (Zoner AntiVirus Free) ne détecte pas plus de 32% des malwares (des logiciels malveillants) installés par AV-Test sur l’appareil. Pour les autres, aucune ne dépasse le stade des 10% de détection.

Antivirus Free, l’application gratuite la plus téléchargée sur le Market (entre 1 et 5 millions d’installations), ne reconnaît tout simplement aucun fichier nuisible lors d’un scan manuel ni lors de l’installation d’une application malveillante.

Les softs payants des spécialistes s’en sortent un peu mieux. F-Secure Mobile Security et Kaspersky Mobile Security détectent au moins 50% des malwares.

Les résultats des tests :

[table “5” not found /]

La méthodologie utilisée est assez simple. Les auteurs de l’enquête ont analysé plusieurs applications gratuites compatibles avec la tablette Samsung Galaxy Tab sous Android 2.2.1. Ils ont ensuite comparé les résultats avec les applications payantes de spécialistes reconnus du secteur comme Kaspersky et F-Secure. Les tests concernaient 172 fichiers déjà installés (pour tester le scan manuel) et 10 malwares installés par la suite (pour tester le scan lors de l’installation).

Rappelons toutefois qu’il s’agit ici de logiciels que vous avez installés de vous même sur votre smartphone et que, si le nombre de virus augmente rapidement sur Android, il reste encore très faible.

Photo : Martijn A.C. Snels – Flickr

 

2 Comments

2 Comments

  1. Avatar

    Martin Djedjes

    17 novembre 2011 at 12 h 17 min

    Se faire arnaquer sur son portable pas des fraudeurs peut être lourd de conséquences et je ne comprend à priori pas pourquoi une boite de la puissance de Google ne mettre pas en place son antivirus vu ce que doit lui rapporter Chrome qui dépasse Firefox depuis peut.. Le piratage informatique a encore de beaux jours devant lui compte tenu de la multiplication des supports…

  2. Avatar

    Zel

    22 novembre 2011 at 11 h 46 min

    Connait-on les logiciels à éviter ? Pas les antivirus, mais les mailwares ou autres logiciels qui comportent des virus ou des espions ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top