Sur les tablettes, Android rattrape son retard sur l’iPad

Malgré les ventes tonitruantes de l’, la part de marché de la d’Apple devrait reculer de façon spectaculaire cette année. D’après les résultats d’une étude du Pew Research Center’s Project for Excellence in Journalism, serait désormais au coude à coude avec le système d’exploitation sur ces terminaux aux Etats-Unis. Plutôt de bon augure pour le développement des applications sur les tablettes équipées de l’OS de Google.

Après avoir perdu sa suprématie sur les smartphones, Apple serait-il sur le point de se voir dépasser par Android sur les tablettes ? Un grand mouvement de rééquilibrage semble en tout cas à l’oeuvre. Les chiffres du Pew Center sont sans équivoque. En 2011, l’iPad écrasait la concurrence sur le continent américain : 81% des propriétaires de tablettes possédaient la tablette d’Apple. Mais en 2012, cette part de marché devrait descendre à 52%. Au profit d’Android qui équipera d’ici la fin de l’année près de 48% des terminaux (contre 15% en 2011).

Enfin, il faut nuancer car sur ces 48%, 21% concernent les fameux Kindle Fire d’Amazon, qui utilisent une version modifiée et bien plus fermée de l’OS de Google. A titre de comparaison, les Samsung Galaxy Tab représentent quant à elles 8% des d’Android.

Depuis 2010, les ventes d’iPad auront pourtant été multipliées par quatre, passant de 12 millions à près de 50 millions d’unités cette année. C’est dire la rapidité de propagation des terminaux Android sur ce créneau ! Un peu comme ce qui s’est passé sur les smartphones. L’OS de Google équipe désormais près de 68,1% des appareils vendus au deuxième trimestre dans le monde, contre 16,9% pour l’iPhone.

La montée en puissance des tablettes Android s’expliquent par l’arrivée de très nombreux terminaux depuis un an, sur tous les segments possibles, du low cost au haut de gamme. Mais cette réussite est également liée aux appareils de 7 pouces (comme la Nexus 7 de Google), plus petits que les grands écrans au format de l’iPad. Selon le cabinet d’étude IHS iSupply, c’est justement ce segment qui progresse le plus vite. Or, Apple prendra du retard tant qu’il n’aura pas lancé une version « mini » de son iPad.

En quoi est-ce une bonne nouvelle pour l’écosystème Android ? Les utilisateurs semblent plus enclins à télécharger des applications et à payer pour elles sur leur tablette que sur leur smartphone, comme c’est le cas en France selon une enquête de Deloitte. Des revenus potentiels qui attirent in fine les meilleurs développeurs et les incitent à investir dans l’univers d’Android.

Note
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>