Gratuit

Track My Name : un bon moyen de surveiller son e-réputation ?

L’école européenne de l’intelligence économique (EEIE), en partenariat avec la CGPME Ile-de-France, vient de sortir une toute nouvelle application de veille pour le web. Cet outil vous notifie en direct toute nouvelle occurrence sur Google, Twitter ou Facebook pour un terme choisi. Les développeurs surfent ainsi sur l’importance de plus en plus cruciale que prend la réputation en ligne des particuliers et des entreprises. Malheureusement, malgré les noms ronflants de ses créateurs, l’appli n’est pas encore suffisamment performante pour être intéressante.

trackmyname1

Dès le lancement de l’appli, vous devez créer un compte avec votre adresse mail et un mot de passe. Une nécessité qui en agacera déjà certains. Mais passons.

Ensuite, la version payante de “Track My Name” (gratuite jusqu’au 30 septembre 2012 puis 2,99 euros ensuite) vous permet de lancer une recherche en entrant un ou plusieurs termes puis d’affiner la recherche par des filtres (jusqu’à 5) pour obtenir des réponses plus pointues. Vous avez également la possibilité de sélectionner les sources de veille en cochant ou décochant “Google”, “Facebook” et “Twitter”.

trackmyname2trackmyname3

L’appli affiche alors, pour une première requête, les résultats portant sur l’actualité des 30 derniers jours. Track My Name vous envoie également des notifications en temps réel dès que les mots clés sont repérés. Les développeurs annoncent un scan des différentes sources 2 fois par jour.

Voilà pour la théorie. Dans la pratique, les résultats sont assez peu nombreux : à peine 101 sur les 3 sources disponibles au cours des 30 derniers jours pour le terme LVMH par exemple. A titre de comparaison, rien que sur Google Actu, le même jour (le 11 septembre), il y avait plus de 44.000 résultats !

trackmyname4trackmyname5

Autre problème, Twitter semble prendre le pas sur les autres sources et la pertinence des résultats n’est pas toujours au rendez-vous. Que ce soit sur des mots clé assez confidentiels ou sur de grandes marques. On peine à savoir comment se fait la sélection.

Au final, on vous conseille donc de vous limiter dans un premier temps à la version gratuite, même si elle dispose de moins d’options, en attendant que cette version (bêta?) soit améliorée. Track My Name ne fait absolument pas le poids pour le moment face à une alerte Google par exemple. Dommage car les outils de veille pour la cyber-réputation ne sont pas si nombreux.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top